LA PRESSE EN PARLE

Antoine Campo au Théâtre de l'Athénée (répétition de l'opéra Le Gendarme incompris - musique de Francis Poulenc, texte de Jean Cocteau et Raymond Radiguet (1921)

Antoine Campo au Théâtre de l'Athénée (répétition de l'opéra Le Gendarme incompris - musique de Francis Poulenc, texte de Jean Cocteau et Raymond Radiguet (1921)

LE MONDE

La nouvelle mise en scène d’Antoine Campo récolte un tonnerre d’applaudissements. Un exemple de théâtre total.

LE FIGARO

Il y a beaucoup d’humour, un sens fort de l’absurde dans cette fable tragique que met en scène Antoine Campo avec talent.

LIBERATION :

Un univers authentique hors des modes.

TÉLÉRAMA

Du ton, du talent.

L’EXPRESS

La pièce, par une très belle utilisation des lumières, devient une sorte d’opéra de couleurs et de feux.

LE JOURNAL DU DIMANCHE

Léger, subtil, drôle.

LE PARISIEN

Les comédiennes jouent à merveille la folie meurtrière des Bonnes et Elsa Imbert en Madame est époustouflante. Un petit bijou.

L’AVANT-SCÈNE

Tout y est : musique, chant, danses, rêves, et le bel imaginaire d’Antoine Campo.

THE VILLAGE VOICE OF NEW YORK

Le metteur en scène français crée une série d’images qui sont fraîches, amusantes et époustouflantes.

OPÉRA INTERNATIONAL

Au Théâtre de l’Athénée, Antoine Campo signe décors et costumes. Il utilise à merveille les chanteurs et les danseurs pour le jubilatoire spectacle Cocteau, musique de Poulenc. Pour l’Histoire du Soldat, il tire la quintessence d’un texte et d’une partition stravinskienne qui n’ont jamais paru si modernes.

LA PRESSE EN PARLE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :